Confort et sécurité : comment éclairer les pièces aveugles ?

Qu’est-ce qu’une pièce aveugle ?

 

On définit une pièce aveugle par son absence de fenêtre donnant sur l’extérieur, ou un emplacement situé à plus de six mètres d’une ouverture sur l’extérieur. Les pièces aveugles peuvent être des bureaux, des locaux, des sous-sols d’immeuble, des locaux techniques, des salles de réunion, des salles de contrôles, notamment au sein des sites industriels, etc. Il existe de nombreux secteurs où les salariés travaillent au quotidien dans une pièce aveugle.

Eclairage des pièces aveugles et code du travail

 

Selon l’article R. 4213-3 « les locaux destinés à être affectés au travail comportent à hauteur des yeux des baies transparentes donnant sur l’extérieur, sauf en cas d’incompatibilité avec la nature des activités envisagées ». La circulaire n°90-11 du 28 Juin 1990 précise que : « l’objectif principal de l’article R 4213-3 n’est pas l’éclairage naturel des locaux, mais le contact avec l’extérieur. […] la réutilisation de surfaces existantes peut ne pas permettre un respect strict des obligations de la réglementation. Ne serait-ce que pour des raisons économiques, de telles transformations peuvent être acceptées dès lors qu’elles satisfont à trois conditions :

  • Qu’il y ait amélioration ou, à tout du moins, qu’il n’y ait pas aggravation par rapport à la situation antérieure ;
  • Qu’une bonne organisation limite le nombre des postes de travail fixes en zones aveugles ;
  • Que dans tous les cas de véritables mesures compensatoires soient proposées. »

 

 

Autre texte fondamental, l’article L 1152-1 qui informe les employeurs que « le fait de reléguer un salarié dans un bureau sans ouverture sur l’extérieur est un élément faisant présumer l’existence d’un harcèlement moral ». Ainsi, l’éclairage, et notamment la lumière du jour présente (ou non) dans les pièces aveugles, est un enjeu important pour les entreprises. D’ailleurs, Françoise Pelletier, avocate, explique que « l’article L. 4121-1 du code du travail décide que l’employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs et mettre en place les actions de prévention nécessaires ; c’est une obligation lourde mais l’enjeu est de taille : protéger la santé des salariés. La préservation de la santé physique et mentale conduit à rechercher l’amélioration de la qualité de vie et le bien-être au travail : travailler dans des locaux bruyants, mal ou peu climatisés, sans bon éclairage peut être pour le personnel une source de stress, de fatigue, à l’origine d’arrêts maladie, et engager le cas échéant la responsabilité civile voire pénale de l’employeur. Aussi, la qualité de construction de l’immeuble et l’organisation des espaces de travail, des lieux de restauration, de repos, de détente ou de sport est déterminante pour une entreprise dans le choix de ses locaux. »

 

 

Les effets des pièces aveugles sur la santé

 

Les pièces aveugles n’ayant pas d’ouverture sur l’extérieur et, par conséquent, ne permettant pas de bénéficier de la lumière du jour ont d’importances répercussions sur la santé et le bien-être des salariés. Ainsi, il a été démontré que les personnes travaillant au quotidien dans ce type de locaux souffraient plus souvent de maux de tête, de troubles oculaires, de fatigue et de troubles du sommeil. En effet, la lumière du jour est essentielle pour le bien-être des êtres humains. La lumière est le plus puissant synchronisateur de l’horloge circadienne humaine. Cette horloge interne permet de réguler le corps humain, notamment au niveau de certaines sécrétions hormonales. C’est pour cette raison que nous sommes fatigués en fin de journée, le corps se cale alors sur la lumière du jour déclinante, annonciatrice de repos. Ainsi, les travailleurs n’étant pas exposés à la lumière du jour souffrent d’un dérèglement de leur rythme circadien entrainant de nombreux problèmes de santé et de vigilance.

 

 

Eclairage des pièces aveugles : quelles solutions ?

 

Pour induire confort et sécurité, l’éclairage des pièces aveugles doit être réfléchi et correctement choisi. Le confort se définit par un état décrivant l’absence de gêne dans son environnement physique et fonctionnel. Pour cela, Cumulux propose plusieurs solutions aux entreprises pour améliorer le bien-être des salariés.

Pour optimiser le confort des pièces aveugles, il est possible d’installer des plafonds lumineux qui reproduisent la vision du ciel. Dotée d’une lumière « Daylight », proche de celle du jour, sa température de couleur est froide, semblable à la lumière du jour en milieu de journée. Grâce à ce type de produits, la pièce aveugle retrouve une vision sur l’extérieur.

Il est également possible d’installer dans vos locaux aveugles des fenêtres lumineuses LED qui intègrent un design biophilique, c’est-à-dire une vision de la nature. Ces fausses fenêtres permettent ainsi de réintégrer la nature dans des espaces clos. Une révolution !

Autre produit innovant, Big Sky®, un éclairage biodynamique qui a été conçu pour diffuser la lumière la plus proche possible de celle du jour.

Grâce à ces solutions, les pièces aveugles deviennent enfin des endroits plaisants pour les employés. Or, comme le disait Aristote « le plaisir dans le travail met la perfection dans le travail ».

 

Pour en savoir plus sur nos produits, n’hésitez pas à nous contacter ou à visiter notre showroom au 104 boulevard Sébastopol, 75003 Paris.