Design biophilique et espaces de travail : rapport Human Spaces

Une population urbanisée déconnectée de la nature

 

Le constat est simple, de plus en plus de personnes vivent en milieu urbain. Entourées de bâtiments en béton, que ce soit dans leur milieu professionnel comme personnel, elles sont complètement déconnectées de la nature. Dans certains pays, plus de 40% de la population résident en zone urbaine. En France, nous sommes 22,6% à vivre en ville sans voir d’espaces verts au quotidien… Comment échapper à cette jungle du béton ? La biophilie est LA réponse pour cette population ultra-urbanisée.


Définition de « biophilie »

Ce terme signifie littéralement « amour de la nature ». Le design biophilique est la théorie, la science et la pratique consistant à rendre des bâtiments vivants. Il a pour objectif de perpétuer le lien entre l’individu et la nature dans nos espaces de vie et de travail au quotidien.


Un espace de travail imprégné d’expériences émotionnelles positives grâce à la biophilie

 

 

La biophilie met en exergue l’existence d’un lien instinctif entre l’homme et la nature. En effet, les milieux naturels sont perçus comme particulièrement attrayants et plaisants par la population. De nombreuses études prouvent que l’introduction d’éléments naturels dans les bureaux a un impact important sur – au moins – trois aspects de la vie professionnelle des employés : leur bien-être, leur productivité et leur créativité.

Biophilie et bien-être

Aujourd’hui, on sait que la qualité du design des bureaux a une influence sur les travailleurs. Les employés de bureaux européens qui travaillent dans des environnements intégrant des éléments naturels tels que les plantes vertes et une lumière naturelle déclarent un niveau de bien-être supérieur de 13%. La simple présence d’éléments naturels contribue à amortir les effets négatifs du stress, prévient la fatigue et permet d’accomplir des tâches nécessitant une attention élevée.

A noter : dans les bureaux européens, 42% des employés n’ont pas de lumière naturelle, 55% n’ont pas accès à un brin de verdure et 7% n’ont pas de fenêtre… C’est l’occasion pour les entreprises de prendre en compte l’environnement dans leurs locaux afin d’améliorer le bien-être de leurs employés.

Biophilie et productivité

Les employés qui se sentent bien dans leur entreprise ont tendance a avoir un meilleur rendement. Les bureaux avec des éléments naturels ont enregistré une hausse de la production de 15% chez les employés après 3 mois seulement ! Les employés de bureaux européens travaillant dans des locaux intégrant des éléments naturels sont 8% plus productifs. Le design biophilique de l’entreprise a également un impact sur l’absentéisme. Ce dernier est en effet moins élevé que dans les autres sociétés.

A noter : l’influence du cadre de travail sur les employés peut favoriser un climat de confiance et une reconnaissance des travailleurs face à leur direction. Pour les entreprises, c’est donc un bon moyen d’attirer de nouveaux candidats et de garder leurs employés.

Biophilie et créativité

Les bureaux jugés comme ayant un fort potentiel de créativité ont un agencement simple, un bon éclairage, des couleurs chaudes et vives ainsi que des éléments naturels. Lorsque qu’il y a des espaces verts dans les locaux de l’entreprise, les employés se sentent en moyenne plus heureux, plus créatifs et plus motivés.

 

Le design biophilique et les Français

 

• Concernant l’impact de la biophilie sur le bonheur, les Français plébiscitent des vues sur l’eau et la nature ;
• Les éléments en bois et les structures issues de la main de l’homme boostent la créativité des employés Français ;
• Côté productivité, les Français sont motivés par des tons orangés dans leur environnement de travail.

Sachez que les résultats des nombreuses études montrent qu’une reconstitution efficace de l’environnement naturel à l’intérieur peut avoir le même impact que l’environnement naturel réel pour réduire le stress et doper l’énergie des employés.

Intégrez la biophilie dans vos locaux grâce aux produits Cumulux. N’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe d’experts en design biophilique.

Source : document Rapport Human Spaces