Tours : à l’hôpital, des plafonds lumineux pour déstresser les enfants avant l’opération

Le Rotary Club de Loches vient de financer quatre panneaux lumineux pour les sas d’accueil des blocs opératoires des hôpitaux Clocheville et Trousseau, à Tours. Un moyen de diminuer le stress chez les enfants et les adultes avant d’entrer en salle d’opération.

L’installation de ces panneaux, dans trois salles de l’hôpital Clocheville et dans une salle de l’hôpital Trousseau a coûté 14.000 euros, un coût supporté par le Rotary Club de Loches.

Installées dans les sas d’accueil des bloc opératoires, des lieux souvent assez sombres et peu éclairés, ces dalles rétroéclairées imitent la vue du ciel, avec des oiseaux ou des montgolfières par exemple, bluffants de réalisme.

 

L’hôpital Clocheville accueille trois plafonds lumineux, un à l’hôpital Trousseau. © Radio France – Pierre-Antoine Lefort

« L’installation de ces panneaux lumineux avec des nuages, des petits ballons et du soleil permet de détendre les patients à l’arrivée et de diminuer l’angoisse quand il sont entre le service de soin et le bloc opératoire, un lieu évidement stressant » reconnait Isabelle Leroy, du CHRU.

« On a des retours très agréables des familles et des patients. Il est prouvé qu’au niveau de l’anesthésie, quand le stress diminue, on a moins besoin de médicaments. C’est aussi important pour les parents d’avoir des enfants plus sereins, qui  les quittent sans pleurer. »

Selon une étude américaine, ces panneaux font baisser en moyenne de 50% le stress chez les patients. 

 

Les panneaux permettent de lutter contre le stress et l’anxiété avant l’opération. © Radio France – Pierre-Antoine Lefort

5.000 enfants passent chaque année par les blocs opératoires de Clocheville. À Trousseau, ce sont 3.700 adultes par an qui arpentent l’unité de chirurgie ambulatoire.